Comment définir la philosophie?

Au fronton de l’Académie Amour de la sagesse, science du savoir, questionnement sur la nature de l’Homme, énergie bienheureuse (Épicure), système de connaissance (Kant), étonnement au monde (Schopenhauer), intelligence du réel (Hegel)… Les définitions de la philosophie sont empreintes de la personnalité de leurs auteurs. Au point d’en faire l’endroit où l’on garde ses démons … Lire la suite

D’où viennent les forces fondamentales ?

Forte-Faible-Électromagnétique-Gravitationnelle « Quatre forces fondamentales gouvernent l’Univers », lisez-vous couramment dans les articles vulgarisant la physique. D’où vient ce panthéon ? Les physiciens sont-ils les prophètes des temps modernes, remplaçant les anciens dieux par des nouveaux ? La révélation, en science, prend d’autres chemins. Les mystères divins, auxquels il faut croire sans avoir rien vu, sont remplacés par des … Lire la suite

Groupisme versus collectivisme

Ver à l’hameçon, humain à l’aiguille Albert Schweitzer, dans Respect et responsabilité pour la vie : « J’ai pêché deux fois à la ligne avec d’autres garçons. La torture des vers empalés à l’hameçon et des poissons à qui l’on déchirait la bouche, m’inspira une telle horreur que je refusais de continuer ce jeu cruel. J’eus même … Lire la suite

Stratium

Abstract: Stratium est une théorie de l’esprit en tant que système multi-étagé ajoutant des niveaux de signification. Il n’existe pas d’homoncule pour lire le résultat, obligeant à dire que ces niveaux lisent eux-mêmes leur constitution et “épaississent”, degré après degré, le phénomène appelé ‘conscience’. À cette théorie téléologique et fonctionnelle s’ajoute une théorie ontologique, montrant comment les réseaux sont concentrés anatomiquement à la base de la hiérarchie neurale, et très dispersés aux étages supérieurs. ‘Stratium’ est une contraction de ‘strates’ et ‘atrium’.

Lire la suite

Le Troisième Larron

Une émergence bien réelle Le Troisième Larron est une expression que j’utilise pour symboliser l’émergence formée par un ensemble d’éléments en relation étroite. Tout formé par les parties. Information dotée d’indépendance relative, qui s’impose aux parties. Cette notion est universelle. Elle s’applique au couple (Troisième associé aux deux compagnons), famille, conscience professionnelle partagée par des … Lire la suite

Comment entrer dans la dimension complexe

Tâter des questions fondamentales Comprendre la vie, la conscience, savoir si Gaïa est un organisme vivant, toutes ces questions difficiles demandent au préalable de savoir ce qu’est la complexité. La complexité est l’intrication de comportements simples qui peut prendre une apparence compliquée si on ne sait pas les repérer. L’intrication complexe n’est pas n’importe quel … Lire la suite

Personnalité et Psociété (société psychique personnelle)

Versatile mais pas incohérent Je peux être une personne très différente selon les circonstances : calme coléreux infantile paternel frivole responsable insensible empathique, etc. Certains aspects sont marqués et servent chez mes proches à définir ‘ma personnalité’. Néanmoins si je suis calme puis en colère, mon apparence change prestement, ce qui rend suspect pour les autres … Lire la suite

Définition: surimposition

Abstract: Dans la complexité s’empilent des niveaux d’information. Leur indépendance est relative. Le terme ‘ajouter’ des niveaux insiste trop sur la discontinuité, tandis que le terme ‘approfondir’ l’information met trop l’accent sur la continuité. Le néologisme ‘surimposer’ l’information rend compte de cette dépendance du niveau supérieur à l’inférieur, tout en lui accordant une signification propre.

Lire la suite

Le piège de l’univers mathématique

L’intransigeance relative de la quantification Plongeons dans la signification fondamentale de la quantification. Elle implique une séparation intransigeante entre des individuations. La nature de cette séparation est-elle connaissable ? Oui si l’on peut réduire l’individuation à des parties, dont les relations créent la discontinuité. La séparation est donc intransigeante mais pas irréductible. Sauf en adoptant le … Lire la suite

L’esprit subjugue-t-il la matière ?

Comment partir de notions auto-référentielles? Dans cet article j’essaye de coordonner les notions suivantes : individuation, information, communication, flèche du temps, cause. Chacune de ces notions est auto-référentielle ; impossible de la définir dans l’absolu ; je suis obligé de faire appel à la notion elle-même. Cela montre qu’elles ne sont pas ontologiques mais propriétés de l’esprit. Mon … Lire la suite