Le monde ne marche que par le malentendu

Le malentendu est universel Dans Mon cœur mis à nu, Charles Baudelaire écrit : « Le monde ne marche que par le malentendu. C’est par le malentendu universel que tout le monde s’accorde. Car si, par malheur, on se comprenait, on ne pourrait jamais s’accorder ». Au premier abord on pourrait penser que Charles a tout compris à l’envers. … Lire la suite

La philosophie politique de Michel Foucault

Abstract: Foucault a bien vu la relation bilatérale qui s’établit entre l’État et les citoyens. Quand elle est fluide, la liberté en sort renforcée, carburant dans une direction, production dans l’autre. Mais Foucault manque d’une méthodologie transdisciplinaire sur la société et son regard positiviste dissimule les écarts entre individus, en particulier leur propension à disposer … Lire la suite

Comment revivifier la démocratie ?

Abstract: Une lecture des solutions proposées pour sauver la démocratie, avec le regard de Societarium, une théorie ontologique de la société humaine. Attention à ne pas l’empoisonner encore plus avec une participation directe qui la fait déjà mourir. Amplifions au contraire l’étendue de la hiérarchie pour que chacun y trouve place. Année décisive? Au seuil … Lire la suite

Adolescents, la rébellion avortée

Une étape physiologique La rébellion adolescente est une étape systématique parce que physiologique. Le remodelage hormonal provoque une poussée d’individuation. La délimitation entre le monde et soi est peu claire dans l’enfance, la puberté amenant une scission. L’adolescent est poussé à choisir et exprimer une identité personnelle. Le plus facile est de mimer celles de … Lire la suite

Plus d’avion, plus d’horizon

Ascètes et sybarites Nous voyons des personnes mener des vies monacales et d’autres sont de vrais sybarites, ne se refusant aucun plaisir. Les seconds sont-ils plus heureux que les premiers ? Nous détestons la réduction que la neuroscience applique à la question du bonheur. J’écoutais récemment Bruno Giuliani sur ‘Le bonheur avec Spinoza’. Quel enthousiasme dans … Lire la suite

Temps polychrone et monochrone

Expat Un occidental qui déménage dans les îles tropicales —oui, c’est vécu— découvre une gestion du temps fort éloignée également de la sienne. Il ne s’agit pas d’un folklore qui prend la place du précédent mais d’un abord radicalement différent des affaires quotidiennes. L’occidental séquence ses tâches. Il porte principalement son attention sur l’une d’entre … Lire la suite

Lequel, du socialisme ou du capitalisme, est le plus collectiviste?

Abstract: Le socialisme se montre plus conservateur que le capitalisme, fixant davantage les places en société. Attaché à conserver leur égalité, le socialisme privilégie le T (la tendance soliTaire, égotiste) du principe TD tandis que le capitalisme soutient mieux le D (la tendance soliDaire, collectiviste). Je justifie dans l’article cette conclusion qui va à l’encontre … Lire la suite

Égalité des places vs égalité des chances

Abstract: La contradiction entre égalité des places et égalité des chances n’a jamais trouvé de solution politique satisfaisante. Elle est gérée empiriquement par la présence des cercles sociaux. Les places sont privilégiées dans l’intimité et les chances dans la société globale. Les difficultés internes actuellement rencontrées par les démocraties proviennent de l’effondrement de nos cercles … Lire la suite

Parution de ‘Societarium’

Societarium vient de paraître, au format papier et epub. Ce livre réunit des articles de sociologie et politique parus sur ce blog, organisés autour des deux principaux : Un système politique universel et Peut-on se passer de hiérarchie? L’ensemble est un manifeste argumenté contre une démocratie participative aveugle et pour une ré-hiérarchisation sociale inclusive, qui mette … Lire la suite

Le non-sens du populisme

Abstract: Le populisme, en tant qu’inversion de la flèche d’organisation du multiple vers le global, est un non-sens politique. Il se définit en réalité comme le raidissement d’un cercle social au sein des autres, et peut concerner n’importe quel cercle social, y compris le “Peuple des Nantis”, touché lui aussi par le populisme. Pas de … Lire la suite