Temporium, le mille-feuilles du temps subjectif

Abstract: ‘Temps’ est un amalgame de deux concepts indépendants, dimension et passage du temps. À l’intérieur de ‘dimension’ existent deux sous-concepts, cours et flèche du temps ; le cours est la séquence d’états et la flèche l’idée que la séquence a une direction préférentielle. Le passage est l’idée fort différente que la séquence est animée, qu’elle … Lire la suite

Comprendre Surimposium, théorie intégrale de la réalité

Abstract: L’introduction plante le décor pour une Théorie du Tout (Theory of Everything ToE) : l’observable, l’éprouvable, les concepts-racines, les limites, l’auteur. La partie 1 présente le fil transcendantal retenu, le principe TD (soliTaire vs soliDaire, tout vs partie). De ce principe est déduit le cadre fondamental de la réalité, la variété complexe, doté de deux … Lire la suite

Ken Wilber raconte (trop?) brièvement le Tout

Abstract: Surimposium se voulant une théorie du tout, présentée sur ce site, j’examine celle plus ancienne de Ken Wilber, qu’il a étoffée toute au long de sa vie. J’en sépare l’excellent démarrage sur les holons d’Arthur Koestler, susceptible d’emporter une large adhésion, et le placage mystique ajouté par Wilber qui finit par effacer la cohérence … Lire la suite

Comment redonner de la substance à la matière ?

Abstract: Étant donné la difficulté à démontrer la réalité ontologique de l’émergence, certains auteurs proposent d’en faire une conception non-substantialiste. Mais l’ontologie réductionniste classique est déjà en échec pour dire s’il existe une substance fondamentale des choses. Elle se contente d’associer une structure d’information à chaque phénomène observable, sans justifier ou contredire l’existence d’une substance … Lire la suite

Le vivant sous son propre double regard

Abstract: Le double regard offre une perspective étonnante sur le vivant, capable de bouleverser nos concepts habituels à son sujet, mais surtout de reconnaître l’origine de ces deux ensembles de concepts, le classique et le révolutionnaire, qui ne sont pas contradictoires mais complémentaires. Je décris une application à la thérapeutique médicale et en particulier au … Lire la suite

Un arbre tombe dans la forêt

Abstract: Un arbre tombe dans une forêt, jetant un doute sur son existence malgré le vacarme produit. Des moitiés inséparables et inajustables Le double regard, de quoi s’agit-il exactement ? Partons d’une devinette classique : « Si un arbre tombe dans une forêt inhabitée, fait-il du bruit ? » La réponse « Oui, bien sûr ! » ne convient pas. La chute de … Lire la suite

Des idéaux écrasants

Abstract: Beaucoup de nos motivations sont considérées à tort comme naturelles. Je prends 3 exemples : rester en bonne santé, protéger la nature, faire respecter l’égalité des droits. Derrière se cachent des idéaux artificiels : la Vie Éternelle, le Muséum d’Histoire Naturelle, l’Égalité Démocratique. Confondus avec des principes réellement constitutifs de la nature humaine, ces idéaux écrasent … Lire la suite

Se passer de hiérarchie?

Abstract: L’étymologie de ‘hiérarchie’, l’ordre sacré, reste d’actualité : il existe toujours des lois auxquelles il faut se soumettre, ne seraient-ce que les naturelles, nouveaux sacrements. Je montre que l’effondrement des hiérarchies est naturel, lui aussi, mais que cette disparition est désastreuse. Ce n’est pas le principe hiérarchique qui pose problème mais ses dysfonctionnements, ses exclusions. … Lire la suite

D’où vient l’idéal ?

Abstract: L’idéal est-il un moteur du changement social ou seulement un symptôme ? Le double regard montre qu’il est les deux, dans un cycle métastable, permettant par exemple de comprendre que l’abolition de l’esclavage ou de la peine de mort puisse être imposée à une population en apparence défavorable mais qui accepte implicitement la nécessité de … Lire la suite

Autour d’une philosophie universelle

Abstract: Je suppose ici que vous avez lu l’UniPhiM, méthode philosophique à prétention universelle, et que vous avez des réserves à son sujet. Je recours à un classique de la réthorique, le prolepse, pour casser vos critiques avant même que vous les ayez exprimées, vilain bonhomme ! Lesquelles sont visées ? Le manque de célébrité de la … Lire la suite