Qu’est-ce qu’un génie ?

« Le talent atteint une cible que personne d’autre ne peut atteindre ;le génie atteint une cible que personne d’autre ne peut voir. »Arthur Schopenhauer Savoir inné et acquis Personne n’a le temps et les moyens de redérouler l’histoire des sciences. Nous sommes obligés de tenir pour acquis l’essentiel des savoirs utilisés au quotidien. L’essentiel ? … Lire la suite

Tyrannique quantité

Se libérer de la domination des chiffres Les chiffres sont omniprésents dans le monde contemporain. S’ils ont connu pareil succès, c’est qu’ils modélisent parfaitement de multiples aspects de la réalité physique. Les chiffres sont un moyen de domination de la matière. Cette universalité physique apparente a déteint sur notre psychologie. Les relations sociales se font … Lire la suite

Passer à l’action

Aiguillage Charles Pépin fait un essai brillant sur Comment passer à l’action. Son conseil se résume ainsi : « Se préparer à n’être jamais prêt ». Les certitudes gênent l’action, nous désorientent si le déroulement n’est pas conforme. Décider c’est « y aller pour voir […] y aller parce qu’on ne sait pas assez […] autrement, on ne saura … Lire la suite

Peut-on être lucide et heureux ?

La nature des objets mentaux La question titre fait l’objet d’un dossier de Philosophie Magazine. Avant d’y répondre, jugeons de sa pertinence. Lucidité et bonheur sont-ils comparables, opposables, associables ? Certes la lucidité semble un frein au bonheur, pointant toutes les raisons d’en manquer. Mais ces concepts sont-ils de même nature ? Qu’est-ce d’ailleurs qu’une “nature” mentale ? … Lire la suite

«Ne faites jamais d’une passion votre métier»

En avance ou perdu? Si je fais d’une passion mon métier, je suis contraint d’adopter le consensus qui fait le coeur de la discipline. Je l’étudie, l’approfondis, le délimite, le soutiens auprès des profanes. Le métier est le pôle collectiviste de la discipline. Plus je m’y attache plus je suis valorisé en tant que professionnel. … Lire la suite

Faut-il adopter le réalisme dépressif?

Pessimistes plus réalistes Le réalisme dépressif, c’est l’équilibre vanté par la politologue Juliane Marie Schreiber. Elle reprend un discours convenu : les pessimistes et leur attitude envers le monde sont la vision la plus réaliste. Ils sont critiques, empathiques, peu sensibles aux préjugés. Tandis que les optimistes, toujours positifs et de bonne humeur, se surestiment et … Lire la suite

Au théâtre de soi

Auto-amour Une de mes idées les plus désespérantes s’est formée ainsi : Si nos schémas neuraux fabriquent une réalité entièrement personnelle, l’amour que j’éprouve pour une personne cible la représentation d’elle fabriquée par mon esprit, et non la personne réelle. Auto-amour. D’un point de vue plus réducteur encore, des groupes de mes neurones sont “fascinés” par … Lire la suite

Instant ou durée, pour le sens de la vie ?

S’attarder ou non sur l’instant La sagesse consiste-t-elle à faire de l’instant la signification essentielle de la vie, parce que c’est la seule réalité, que tout le reste n’est que pensée ? Ou est-ce une folie, parce que justement ce qui n’existe qu’un instant ne vaut pas la peine qu’on s’y attarde ? Regardez la question de … Lire la suite

De la sobriété pour goûter tous les parfums du monde

L’intérêt d’habitudes simples ? Elles forment un socle unifié, sobre, d’où l’esprit apprécie l’incroyable diversité qui l’entoure. Pourrait-il seulement la voir, cette diversité, sans partir de la simplicité ? Probablement pas. Il serait noyé dans un monde complexe. Élément du chaos parmi les autres, vite blasé d’un voisinage aussi peu consistant. Tandis que des habitudes simples créent … Lire la suite