Expliquer le mal n’est pas le justifier

Penser le mal ne se réduit pas à s’y brûler Avec ‘Penser le mal’, l’essayiste Susan Neiman revisite Nietzsche et Arendt pour condamner une démission de la philosophie contemporaine à propos du mal. Elle considère l’Holocauste comme un mal tellement exorbitant qu’il oblige à une refonte complète de l’éthique, et non se contenter de déconstruire … Lire la suite

Peut-on être lucide et heureux ?

La nature des objets mentaux La question titre fait l’objet d’un dossier de Philosophie Magazine. Avant d’y répondre, jugeons de sa pertinence. Lucidité et bonheur sont-ils comparables, opposables, associables ? Certes la lucidité semble un frein au bonheur, pointant toutes les raisons d’en manquer. Mais ces concepts sont-ils de même nature ? Qu’est-ce d’ailleurs qu’une “nature” mentale ? … Lire la suite

Débroussaillons les classifications ontologiques

Avertissement L’idée même de classification “ontologique” est suspecte. Qu’est-ce que l’être d’une chose par seule référence à la chose ? Par définition elle est seule à l’éprouver. Une accroche pour la connaissance : l’être résulte d’une constitution. Mais si nous croyons connaître la constitution en soi —l’être de la constitution— cela nous situe en créateur de la … Lire la suite

Sens de la vie: attention à l’effet-connaissance

Cet article est une application du double regard au sens de la vie. Lisez l’article dédié pour vous initier aux rôles des regards descendant et ascendant, dédoublement permettant de résoudre bien des contradictions en mettant la contradiction au coeur de l’essence des choses. Le pessimisme est-il pervers? La vie a-t-elle une signification ? Une exploration de … Lire la suite

Morale (8): La faille fondamentale de l’utilitarisme

Le collectivisme messianique L’utilitarisme est une philosophie viciée, avons-nous vu, puisqu’elle peut conduire à tuer volontairement des innocents, au mépris d’une déontologie plus fondamentale à l’être humain. Mais comment est-ce possible, puisqu’elle prétend représenter le D de la soliDarité, c’est-à-dire l’intérêt du plus grand nombre ? Cet ancrage idéaliste a fait le succès des idées de … Lire la suite

Morale (7): Moralement responsable?

Passion tumorale Suis-je responsable, personnellement, d’une morale que la société trouverait inadaptée ? Cette question, qui attaque de front celle de libre-arbitre, n’a pas de réponse simple. Voyons le cas d’un américain qui, en 2000, devient brutalement agresseur sexuel. Marié et sans histoire jusque là, il se passionne inopinément pour la prostitution, la pédopornographie, fait des … Lire la suite

Morale (6): Les biais sont-ils niais?

Scoop: un obèse tué par un prof de philo! L’article précédent vous a noyé dans la tramwayologie. Les philosophes étudient la valeur morale de nos choix. L’utilitarisme apparaît fondamentalement vicié en matière d’éthique. Il calcule la formule du nombre maximal de vies en se moquant des unités détruites. Il représente le D pur de la … Lire la suite

À la recherche d’un principe moral fondamental

Montons à bord de la tramwayologie avec David Edmonds, auteur de Would you kill the Fat Man? Il détaille les variantes du dilemme du wagon fou (du tramway), ses interprétations philosophiques et ses connexions avec les neurosciences de la morale. S’en dégagent des choix faits personnellement par les philosophes convoqués mais aucune théorie normative. Est-ce … Lire la suite