De l’intérêt de la douleur

La douleur est un sujet passionnant pour la philosophie de l’esprit. Sa réalité et sa signification sont redéfinies dans cet article sur la confusion fréquente entre douleur-lésion et douleur-réparation :

Abstract: La douleur-réparation est souvent confondue avec la douleur-lésion. Or les attitudes à suivre sont très différentes. À la recherche de la signification de nos ressentis, n’oublions pas que leur interprétation est consciente mais leur création corporelle. Retrouver leur propriété est dire “Ce corps est le mien”. En effet cette propriété se perd aujourd’hui dans les réseaux d’information où le cerveau noyé l’abandonne à des interprétations étrangères. Il se piège ensuite dans un labyrinthe médical dont il pourrait sortir par un moyen très simple : se reconnecter au détail de ses sensations corporelles. La sédentarité favorise la déconnexion et amoindrit la signification des signaux sensoriels. La douleur est utile aux actifs physiques, frein nécessaire après une lésion, se renforçant si des limites sont dépassées. Cette discrimination n’existe pas chez le sédentaire. Devant une douleur stationnaire en l’absence d’activité, il se pense victime d’une lésion cachée.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.