La destruction des démocraties par l’idéologisme

La guerre morcelée Poncif: Les régimes démocratiques réduisent le risque de guerre et les tyrannies l’amplifient. Corrigeons: Entre ces régimes, le niveau de guerre est déplacé. Il serait absurde de prétendre que les démocraties sont des sociétés paisibles. Au contraire les conflits s’y ébattent librement, bien plus librement que dans n’importe quel autre régime, sans … Lire la suite

Comment Twitter détruit le collectif

Twitter est un échangisme social qui a inscrit dans le quotidien la “petite phrase”. Or la petite phrase est vilipendée par tous les observateurs préoccupés d’éthique et de transparence. Extraite de son contexte, elle tronque l’opinion dans lequel elle est prononcée, parfois au point d’en faire l’inverse. Ue méchante manipulation qui aurait du disparaître, en … Lire la suite

Quel regard est prioritaire sur la société?

Avant d’être mal en société, on est mal dans sa peau.Tous les problèmes sociaux sont traités dans une mauvaise première direction, la téléologique. La vraie première est ontologique : pourquoi j’ai du mal-être avant d’être mal dans ce qui m’entoure ? Il y a foule sur mon chemin identitaire Certes mon mal-être vient certainement de ce qui … Lire la suite

Le principe d’indépendance relative illustrée par le Tétralogue

Le principe d’indépendance relative est au coeur de Surimposium, une théorie complète de la réalité. Je l’illustre avec un extrait du Tetralogue de Timothy Williamson, avant de montrer un débouché sur la relation politique entre gouvernants et gouvernés. Le principe d’indépendance relative Comment une individuation déclare-t-elle son indépendance ? Il faut chercher la cause dans le … Lire la suite

Synthèse MORALE

Notre morale repose sur l’intuition avant l’idéal. Le petit enfant la construit déjà sans avoir reçu de consignes à ce sujet. Avantage: tout humain se rend propriétaire de sa morale, l’ajuste aux aléas et la personnalise à son environnement. Inconvénient: la vie en société impose un consensus difficile avec une telle diversité de morales individuelles. … Lire la suite

Morale (7): Moralement responsable?

Passion tumorale Suis-je responsable, personnellement, d’une morale que la société trouverait inadaptée ? Cette question, qui attaque de front celle de libre-arbitre, n’a pas de réponse simple. Voyons le cas d’un américain qui, en 2000, devient brutalement agresseur sexuel. Marié et sans histoire jusque là, il se passionne inopinément pour la prostitution, la pédopornographie, fait des … Lire la suite

Groupisme versus collectivisme

Ver à l’hameçon, humain à l’aiguille Albert Schweitzer, dans Respect et responsabilité pour la vie : « J’ai pêché deux fois à la ligne avec d’autres garçons. La torture des vers empalés à l’hameçon et des poissons à qui l’on déchirait la bouche, m’inspira une telle horreur que je refusais de continuer ce jeu cruel. J’eus même … Lire la suite

Avez-vous déjà croisé le Collectif?

Cher Collectif Nous avons tendance à lui accorder une existence matérielle, le doter d’une responsabilité envers nous. Un peu comme Gaïa, la planète-mère. Nous confondons volontiers le Collectif avec le gouvernement, ou l’un de ses ministères, voire avec la sphère imprécise des gens de pouvoir : leur mission serait de faire fonctionner la société correctement grâce … Lire la suite

Comment sauver l’humain de lui-même?

Human psycho, un super-organisme psychotique Question à laquelle répond Sébastien Bohler, neurobiologiste, interviewé par Science&Vie et dans son livre ‘Human psycho’. Il voit l’humanité comme un super-organisme malade de son ego surdimensionné. Psychose qu’il faut traiter en arrêtant les discours délirants sur la supériorité humaine, et trouver une vision réaliste du rôle désastreux joué par … Lire la suite